livraison GratuiteFrais de port offerts à partir de 180 € d'achat avec le code TRANSPORT
Un suivi, une commande, un conseil...?telephone05 62 71 13 82 - mail : contact@expressions-fermieres.com
Expressions-Fermieres

Vins & produits du Sud-Ouest

Recherche

Culture du Safran


Le safran du Gers
La Gascogne est depuis des siècles un terroir de safran. Autrefois, elle représentait 60 % de la culture du safran en France. Quoi d'étonnant, alors que les safranières refleurissent dans la région et notamment dans le Gers. Le renouveau du safran Gascon est une réalité grâce aux hommes et aux femmes qui se penchent avec sérieux et passion sur la renaissance de ces fleurs de légende. Les producteurs gersois, vous proposent un Safran cultivé à la ferme, d'une qualité garantie par la pureté des pistils.
culture safran

Le crocus sativus
Le vrai nom du safran est crocus domestique C. sativus. C’est une plante vivace à floraison automnale. D’après les botanistes, il serait originaire de Crète. Le Crocus sativus résulterait d'une sélection intensive de Crocus cartwrightianus, un crocus à floraison automnale originaire de l'est de la Méditerranée par des producteurs désireux d’obtenir de plus grands stigmates.

Culture du safran
Le crocus sativus apprécie la sécheresse le climat gersois par sa sécheresse estivale et sa douceur hivernale. Les sols argilo-calcaires friables, à basse densité, bien drainés sont propices à la culture du safran. La teneur en humus a également son importance. Après une période de dormance durant l'été, les bulbes envoient leurs feuilles étroites et commencent à bourgeonner courant septembre. Mais c'est à partir d’octobre que la plante commence sa floraison.

safran-gers
Récolte du safran
C’est en octobre de le crocus entre en scène, lorsque comme par magie, des bouquets violets apparaissent avant même la naissance des feuilles. Commence alors une course poursuite contre le temps. Les fleurs encore fermées sont minutieusement cueillies, la récolte se poursuit ensuite toute la journée. La culture du safran demande beaucoup de minutie et de patience. Une fois la récolte des fleurs effectuée, elles sont émondées c’est à dire que les pistils sont enlevés un à un. Ceux-ci sont torréfiés et stockés dans des pots hermétiques à l’abri de la lumière.  Les pistils de fleurs fermées donnent un safran d’une qualité exceptionnelle, introuvable à l’heure actuelle sur le marché du safran. Ramassées le jour de leur sortie de terre, les fleurs sont très peu exposées au soleil, les pistils sont bien frais chargés de pigments, d’arômes et de vitamines. La torréfaction intervient immédiatement après la cueillette ce qui permet de conserver intactes toutes les vertus du safran.

Portions de safran
1g de safran permet d'épicer 60 à 100 portions. Son coût rapporté à l’assiette est donc seulement de quelques centimes d’euros ! Vu son prix élevé, il y a toujours eu des fraudeurs et des produits de remplacement, mieux vaut-être un consommateur averti ! Garantie de qualité : les stigmates doivent être d'un rouge sombre, longs et fins, évasés à leur extrémité. Le safran « bon marché » comprend des additifs (pétales de souci, carthame, racines, barbes de maïs, curcuma, piment, sable, brique pilée …), soit du vieux safran (odeur piquante)…